Marie d’en haut – Agnès Ledig

Hello! Vous allez bien?

Il y a quelques semaines je vous ai rapidement parlé du livre Marie d’en haut d’Agnès Ledig que je venait tout juste de terminer. C’est une auteure que j’ai découverte avec son roman Juste avant le bonheur qui est une petite merveille. Je vous partage aujourd’hui mon avis sur son tout premier roman.

dsc_0553

Résumé:

Marie d’en haut c’est la rencontre entre deux âmes fortes mais également blessées par le passé. D’un côté Marie, une agricultrice au caractère bien trempé. De l’autre Olivier, lieutenant de police froid et bourru. Suite à un passé difficile, Marie s’est construite une sorte de carapace, entourée de son meilleur ami Antoine et de Suzie sa fille. Un trio soudé dans lequel Olivier va faire éruption, créant une certaine rivalité entre lui et Antoine. Leur objectif commun: le cœur de Marie.

dsc_0561

Mon avis:

J’ai commencé ce livre en étant quasi sûre que je l’adorerai puisque Juste avant le bonheur et Pars avec lui de la même auteure avaient été un véritable coup de cœur. Marie d’en haut a été à la hauteur de mes attentes. Un roman réaliste et poignant qui soulève chez le lecteur de nombreuses interrogations (si je vous disais lesquelles je vous révélerais la fin du roman). Des personnages tous plus attachants les uns que les autres. La chose géniale de ce roman ( que l’on retrouve dans les autres écrits d’Agnès Ledig), c’est les chapitres dont le point de vue alterne de Marie à Olivier, nous permettant de les découvrir sous plusieurs angles. Au fil du livre, le lecteur voit les personnages évoluer ainsi que les relations entre ces personnages changer. Le petit plus du roman, qui a en grande partie contribué  à ce que je l’aime autant: les derniers chapitres qui font un bond dans le futur nous donnant une jolie vision de la vie des personnages.

dsc_0555

dsc_0563

Par ailleurs, la plume d’Agnès Ledig est un véritable plaisir à lire. Elle a une façon magique de décrire les émotions de ses personnages. Elle alterne entre moments poignants et détails amusants. C’est un roman qui vous bouleverse et dont la fin qui est sublime m’a fait beaucoup pleurer et en même temps réfléchir.  J’ai eu un gros coup de cœur pour la petite Suzie pleine de répartie, extrêmement drôle et attendrissante. Ce livre est plein d’humanité et d’espoir, si bien que l’on aimerait ne jamais le terminer.

dsc_0558

De plus, ce livre ne pouvait que me plaire puisque son épigraphe était un extrait de mon poème préféré: A une passante de Charles Baudelaire.

Je vous conseille vivement TOUT les livres d’Agnès Ledig qui à chaque fois mettent une vraie claque à celui qui les lit. Pour ma part, je compte acheter prochainement son dernier roman On regrettera plus tard.

Bye!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s