Une To-do List productive

Bonjour!

Il y a maintenant quelques mois je vous ai partagé mon petit problème de procrastination dans cet article-ci. Je continue toujours de consulter un grand nombre d’articles, de vidéos ou autre pour réduire ce fléau. Cependant, ces derniers mois j’ai pas mal diminué mon taux de procrastination. J’ai notamment trouvé plusieurs astuces qui m’aident énormément pour construire ma To-do List. Grâce à ces petits trucs j’ai l’impression d’être réellement organisée sans pour autant être dépassée. Voici un petit récapitulatif d’astuces pour une To-do List productive!

Prendre le temps pour dresser sa To-Do List

Tout d’abord, il me semble nécessaire de ne pas créer sa liste de tâches dans la précipitation. Il vaut mieux prendre un quart d’heure afin d’établir une liste complète. Ainsi,  en prenant le temps de consulter les différents supports utiles à sa conception (agenda, Bullet Journal, emploi du temps…) vous n’oubliez rien, ou tout du moins vous minimisez les oublis. Alors plutôt que d’écrire votre To-Do List en 2 minutes sur le coin d’une table, posez-vous 10 minutes et consacrez-y le temps nécessaire que vous soyez le matin, le soir ou même en pleine journée.

Le mythe de la To-do List instagrammable

Si comme moi vous aimez suivre des comptes instagram/tumblr/youtube axés organisation ou même études vous voyez sans doute des To-Do List magnifiques, décorées avec de jolis petits dessins dans un carnet parfaitement soigné circuler sur la toile. Cependant une jolie To-Do List n’est pas forcément efficace.

DSC_0077

Qu’elle soit rédigée sur un carnet spécifique à l’aide de jolis crayons et de masking tape ou sur une feuille volante avec un crayon bic bleu, rien ne signifie que l’une sera plus efficace que l’autre. Pour ma part, il est très très rare que je décore mes To-Do List, au mieux j’utilise des fluos pour mettre en évidence la date du jour. Le plus important c’est que vous arriviez à lire ce que vous avez écrit un peu plus tôt et que vous ne perdiez pas votre liste.

Se fixer des objectifs réalisables

Il s’agit d’un de mes plus gros problèmes: j’ai souvent tendance à sur-estimer mon efficacité sur une certaine période. Soyons réaliste si vous prévoyez 6 tâches différentes qui prennent chacune bien plus d’une heure à réaliser un même jour, la probabilité que vous arriviez à terme de votre liste le soir est plutôt faible (à moins de posséder le retourneur de temps d’Hermione Granger). Fixez-vous plutôt des objectifs que vous êtes sûr de pouvoir réaliser dans le temps imparti quitte à allonger votre To-Do List si celle-ci est terminée plus tôt que prévu.

DSC_0065

Ne pas se limiter à un type de To-do List

C’est quelque chose que j’ai découvert récemment et je dois vous avouer que cela m’a énormément aidé! La plupart du temps je me cantonnais à dresser une liste de tâche quotidienne. Toutefois, celle-ci n’était pas vraiment efficace.

Il est plus logique d’adapter votre liste sur différentes périodes. Par exemple, il y a encore quelques temps, lorsque je confectionnais ma liste de chose à faire le week-end, j’en écrivais une spécifique pour le samedi et une pour le dimanche. Toutefois, il arrivait régulièrement que je n’ai pas le temps de faire le samedi une certaine tâche mais que je puisse la faire le dimanche.

DSC_0068

Maintenant je rédige une To-Do List qui englobe tout ce que je dois impérativement faire le week-end peu importe que ce soit le samedi ou le dimanche. Ainsi j’effectue les taches avec une amplitude horaire plus large ce qui est donc moins stressant. Toutefois, cela ne m’empêche pas de rédiger en plus une liste spécifique au samedi si je dois par exemple impérativement appeler quelqu’un que je ne pourrais joindre le dimanche.

C’est pour cela que j’ai souvent plusieurs To-Do List qui se côtoient: une pour la semaine, une quotidienne, une autre pour le week-end, pour les vacances…

La To-do List spéciale 5 minutes

Dernier élément dont j’ai entendu parler pour la première fois dans l’une des vidéos de Study With Jess : la To-Do List spéciale 5 minutes. Il s’agit de se dire à un moment donné: Ok, maintenant je prends 10-15 minutes pour faire tout les minuscules aspects de ma liste qui prennent un temps minime mais que je repousse toujours. En se forçant à tous les faire à la suite vous allez en être libéré. En effet, même en sachant que ces objectifs ne prennent pas beaucoup de temps, si vous les accumulez en les repoussant toujours plus tard ils vous stresseront et vous vous sentirez dépassez. Vous pouvez même commencer par ces points là pour vous en libérer le plus vite possible et vous concentrer sur les aspects les plus importants.

DSC_0051

Voici les petites astuces que j’ai découvertes et mises en place récemment. J’espère que cet article aura pu vous aider. J’ai encore une multitudes de choses à vous partager sur ce sujet qui m’intéresse énormément!

N’hésitez pas à me faire part de vos conseils pour une To-Do List productive !

A bientôt

Publicités

Il était une fois New York

Pendant les vacances de printemps j’ai traversé l’océan Atlantique afin de découvrir New-York en famille. Après 8 heures de vol et plus de 5000 km à côtoyer les nuages nous avons découvert cette ville si emblématique.

DSC_0390 (2)DSC_0557DSC_0053

Nous avons arpenté les rues new-yorkaises pendant 1 semaine, ce qui nous a permis de découvrir de multiples facettes de la ville. Ce voyage fut extrêmement riche et dépaysant.

Tout est démesuré dans cette ville. A chaque coin de rue vous découvrez de nouveaux gratte-ciels tous aussi grands les uns que les autres. Vous traversez la ville en regardant les immeubles aux façades vitrées côtoyer le ciel. Le plus étonnant ce sont les vielles églises autour desquelles se sont multipliés les constructions.

DSC_0064DSC_0012 (2)DSC_0008

Chaque quartier est charismatique et c’est impressionnant de découvrir à seulement quelques mètres d’intervalle Chinatown et Little Italy. Vous passez en quelques enjambées des enseignes chinoises au nombreuses pizzerias. Le street-art est omniprésent, particulièrement dans le quartier de Brooklyn.

DSC_0151 (2)DSC_0336 (2)DSC_0131

Il y a également le pont de Brooklyn duquel vous pouvez admirer la skyline de Manhattan ainsi que l’architecture de ce pont si connu. La promenade en ferry le long des côtes est également à couper le souffle et permet de frôler l’emblème de la ville: La Statue de la Liberté.

DSC_0692DSC_0718DSC_0658DSC_0242 (2)DSC_0647 (2)

Time Square est tout aussi impressionnant. En pleine journée l’immensité des panneaux publicitaires est digue. Toutefois, c’est la nuit que cet endroit est le plus fou! Les enseignes lumineuses semblent encore plus nombreuses et infinies, offrant un spectacle à couper le souffle.

DSC_0451DSC_0136DSC_0259DSC_0215DSC_0208

Outre tout cela il y a une chose extrêmement agréable dans cette ville : la gentillesse des gens. Nous avons toujours trouvé des personnes pour nous renseigner lorsque nous étions perdus dans le métro ou dans la rue. Bien souvent ils se proposaient pour nous aider sans que nous ayons encore demandé. Les gens sont accueillants et lorsque vous marchez dans la ville vous ne vous sentez pas dévisagé.

Un dernier élément typique de New-York qui va nous rester en tête bien longtemps: les bruits. L’agitation est perpétuelle les klaxons se mêlent aux sirènes des pompiers et de la police en permanence.i

DSC_0417

DSC_0035

J’ai adoré cette ville de A à Z. J’ai découvert un lieu accueillant, plein de vie et tout en hauteur. C’est un voyage qui mérite d’être fait au moins une fois dans sa vie! Je ne suis même pas sûre d’avoir réellement réussi à retranscrire ce que j’ai ressenti à l’égard de cet endroit si magique.

DSC_0432 (2)

J’espère vous avoir fait voyager un petit peu à travers ces quelques lignes et photos. Dîtes-moi en commentaire si vous êtes déjà allé à New-York ou quel endroit vous a marqué lors d’un voyage.

A très vite !

Juste la fin du monde – Jean-Luc Lagarce

Bonjour! Vous allez-bien?

Il y a quelques semaines je vous ai parlé du film Juste la fin du monde de Xavier Dolan que j’avais vraiment adoré (pour retrouvé l’article c’est ici). J’ai tellement aimé ce long-métrage que j’avais très envie de lire la pièce de théâtre dont il était tiré.

Résumé:

Juste la fin du monde à été écrite par Jean-Luc Lagarce en 1990 alors qu’il était atteint du sida. Celle-ci raconte le retour de Louis dans sa famille après plusieurs années d’absence. Toutefois, ces retrouvailles cachent en réalité une annonce bien moins réjouissante que Louis souhaite faire à ses proches: atteint d’une maladie, il est venu leur apprendre sa mort.

DSC_0464 (2)

Mon avis:

J’ai trouvé cette pièce sublime et ce, dès les premières phrases du prologue. Jean-Luc Lagarce a réalisé une oeuvre complexe et très dure avec un sensibilité hors-norme. Chaque mot, chaque phrase semble minutieusement choisi pour créer un ensemble d’une très grande beauté et qui fait naître chez le lecteur de nombreuses émotions.

La lecture du texte peut sembler un peu complexe. En effet, les phrases sont courtes, il y a de nombreuses répétitions, des maladresses, des reformulations… On ressent à travers les lignes les difficultés de communication des personnages. Chacun semble à la fois hésitant mais également submergé par ses émotions.

DSC_0476

De plus, de nombreux monologues de Louis nous donne des indications sur ses pensées, ses difficultés, la façon dont il vit ces retrouvailles. Ainsi, le lecteur se met plus aisément dans la peau de ce personnage et s’attache quelque peu à cet être complexe et froid.

Par ailleurs, le personnage d’Antoine est également très prenant. Lagarce réussit à faire comprendre à son lecteur tout les sentiments contraires qui cohabitent en ce personnage. On découvre au fil de la pièce une autre partie de cet homme qui peut sembler lors des premières scènes détestable et qui va se révéler attachant.

DSC_0475

Jean-Luc Lagarce a vraiment écrit une très belle pièce. Je vous recommande vivement de la découvrir si vous aimez les histoires poignantes. C’est une oeuvre magnifique qu’on a envie de lire et relire de nombreuses fois pour capter la signification de chaque phrase et découvrir plus en détail le poids de chaque mot.

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette pièce ou sur le film si jamais vous les connaissez. Je serais curieuse de connaitre d’autres opinions.

A très vite !

Films, livres & musiques de Janvier

Bonjour ! Comment allez-vous?

Ce premier mois de 2017 a été plutôt riche en découvertes culturelles et j’avais très envie de vous en faire part. J’ai réuni dans cet article mes différents coups de cœur que se soit des livres, des films, des séries ainsi qu’un peu de musique. Je vous laisse les découvrir.


Films & Série

The Crown

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas découvert de nouvelle série qui me passionne réellement. Excepté les séries très « clichées » telles que Gossip Girl, Teen Wolf ou encore Pretty Little Liars, je finis souvent par ne pas regarder l’intégralité des saisons. Toutefois, j’ai découvert à la fin des vacances de Noël la série The Crown de Peter Megan. C’est un univers totalement différent des séries que je regarde puisqu’il s’agit d’une série historique. Elle retrace le règne d’Elizabeth II, aussi bien dans ses fonctions politiques que dans sa vie personnelle. Cette série passionnante qui en est seulement à sa première saison est vraiment géniale et très bien réalisée. Elle permet de rendre compte de la complexité d’un tel rôle. Je pense qu’elle peut intéresser beaucoup de monde puisqu’elle illustre des événement concrets dont on entend parler très régulièrement.

Ecrire pour exister

Ce film américain réalisé par Richard LaGravenese, a été inspiré d’une histoire vraie ainsi que tiré d’un essai pédagogique collectif The Freedom Writers Diary écrit par Erin Gruwell et par sa classe . Dans ce film, une jeune enseignante Erin Gruwell, essaye de faire découvrir à une classe « difficile » l’écriture et la lecture. L’histoire a lieu dans un contexte complexe, au lendemain des émeutes raciales de 1992 à Los Angeles. Cette professeur d’anglais va mettre tout en oeuvre pour inciter ses élèves de cultures différentes (afro-américains, latinos…) à prendre gout à la lecture et à l’écriture malgré une vie difficile rythmée par la drogue, les guerres de gangs, les conflits familiaux… J’ai beaucoup aimé ce film d’une part car il s’agit d’une histoire vraie, ce qui le rend encore plus beau. D’autre part, puisqu’il prouve que chacun doit avoir sa chance et que lorsque l’on s’intéresse de plus près à quelqu’un, on peut l’aider à accomplir des choses géniales. C’est ce qu’a fait cette prof en prenant le temps de s’intéresser à chacun de ses élèves sans les considérer seulement comme des cas difficiles. N’hésitez pas à visionner ce film, c’est le genre d’histoire qui ne peut laisser personne indifférent.

dsc_0266

Le sourire de Mona Lisa

Si vous avez aimé Le Cercle des Poètes disparus vous aimerez sans doute ce film puisqu’ils tournent autour de la même idée. Le sourire de Mona Lisa, réalisé par Mike Newell se situe dans les années 50 au coeur de la prestigieuse école pour fille de Wellesley. Une jeune enseignante d’histoire de l’art, jouée par Julia Roberts va essayer d’aider ses étudiantes à se dégager des mœurs de la société. Elle souhaite les faire réagir concernant leur futur, les pousser à mener l’existence dont elles ont envie et non pas celle dictée par les conventions. J’ai été totalement absorbée par ce film pendant toute sa durée. C’est un film génial qui met en lumière la condition de la femme dans les années 50.

Vaiana, la légende du bout du monde

Je suis allée voir ce film d’animation Disney avec ma petite sœur au cinéma lors de sa reprogrammation. J’en avais entendu beaucoup de bien sans pour autant m’y intéresser réellement. Nous somme allées le voir un dimanche, sur un coup de tête sans vraiment nous pencher sur l’histoire. Nous avons toutes les deux adoré! Personnellement je le trouve 1000 fois mieux que la Reine des Neiges qui a pourtant eu un grand succès. L’histoire est géniale, les animations magnifiques et la bande son superbe! Il s’agit de l’histoire de Vaiana, une jeune fille qui se lance dans un long voyage sur l’océan afin d’accomplir la quête inachevée de ces ancêtres. Ce film est une vraie hymne à la liberté. J’avais lu sur plusieurs sites que ce film était dans le même esprit que Pocahontas (soit mon Disney favoris) et je rejoins totalement cette idée. Si vous ne l’avez pas déjà vu je vous conseille vivement de le regarder!


Livres

Les 4 Filles du Docteur March – Louisa May Alcott

dsc_0285

Il y a peu de temps j’ai décider de commencer à lire les grands classiques de la littérature tels que Orgueil et Préjugés de Jane Austen, L’attrape-coeur de J-D Salinger… J’ai commencé par Les 4 Filles du Docteur March (ebook disponible gratuitement). C’est un livre pour lequel j’ai eu un véritable coup de coeur. Il peut paraître un peu cliché ou manichéen puisque nous découvrons la vie des 4 petites filles à travers leur erreurs et les leçons qu’elles tirent. C’est un livre plein de bienveillance et qui prône un comportement vertueux, respectueux de l’autre… Les filles March apprennent petit à petit à apprécier le bonheur des choses simples. Je pense que c’est un livre que nous devrions tous lire puisqu’il nous permet de réfléchir sur notre comportement actuel un peu trop individualiste et égoïste.

Demain les chats – Bernard Werber

J’ai eu ce livre à Noël et j’ai directement été séduite par l’histoire. Il faut dire qu’en grande fan des chats il y avait peu de risque que ce livre ne me plaise pas. L’histoire se passe à Paris dans un contexte fictif ou règne le terrorisme et la guerre mais qui semble à la fois tellement probable. Tout le livre a pour point de vue celui d’un chat, nommé Bastet. Ce roman a été une vraie claque, il rend compte de la stupidité des humains du point de vue des chats ce qui est encore plus saisissant. Je vous recommande ce livre si comme moi vous adorez les chats, les voir prendre le contrôle d’une histoire est génial !

dsc_0282

Je n’arrive pas vraiment à vous rédiger un résumé qui me convienne de ce roman je vous propose donc celui du site officiel de Bernard Werber que vous pouvez retrouver ici : A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.


Musique:

Vianney

dsc_0292

Il est très rare que je découvre de nouvelles musiques puisque j’écoute toujours les mêmes artistes et les mêmes chansons. Toutefois, j’ai découvert récemment Vianney. Tout le monde le connait, notamment grâce à son titre Pas là. Personnellement je ne m’étais pas penchée sur le reste de ses chansons. Cependant, un soir ou je faisais du babysitting, il était présent à N’oubliez pas les paroles. Suite à l’émission, je me suis décidée à écouter ses albums. J’ai vraiment adoré! Ces chansons ont des mélodies très agréables et de très jolis textes. C’est une réelle découverte, moi qui m’étais arrêtée à la chanson Pas là que nous avons beaucoup beaucoup trop entendue et qui ne m’avait pas donné envie d’écouter le reste de son album. Allez écouter deux ou trois de ces chansons je suis sûre que vous allez aimer!

J’espère que cet article vous aura intéressé et que j’ai pu vous faire découvrir 2-3 choses. N’hésitez pas à me partager vos musiques, livres, séries ou films favoris en commentaires!

Bye !

Mettre fin à la procrastination

Hey! Vous allez bien ?

J’ai toujours fait ce que j’avais à faire dans l’urgence, que ce soit dans le milieu scolaire ou encore personnel. J’ai beaucoup de difficultés à prendre de l’avance et à ne pas tout faire à la dernière minute. Je suis sûre que nous sommes beaucoup dans ce cas là.

dsc_0240

Cependant, ces derniers temps la procrastination a pris un peu trop de place ou tout du moins elle devient un peu trop dangereuse… Je vous explique: pendant les vacances de Noël le professeur de philo nous a donné une explication de texte à rédiger entièrement: à rendre à la rentrée. Ne sachant pas comment la réaliser et en me décourageant tout le temps, je ne l’ai finalement pas rédigé pendant les vacances. Toutefois, il fallait bien que je la termine et que je la donne dans les temps cette explication de texte… Je l’ai finalement rédigée les deux jours précédant la date à laquelle je devais la rendre. Un peu (beaucoup trop) serré comme timing !

Cet événement à sans doute été le déclencheur de cette prise de conscience: il faut que je mette fin ou au moins que je réduise ce phénomène de procrastination avant qu’il  ne devienne trop dangereux!

dsc_0236

J’ai consulté et je continue de lire de nombreux articles sur des blogs, dans des journaux, des vidéos ou autre qui donne des petites astuces pour mettre fin à la procrastination. J’essaye d’appliquer progressivement quelques astuces et j’espère pouvoir réduire significativement ce petit soucis de procrastination d’ici quelques mois.

Toutefois, je suis sûre que nous sommes nombreux à remettre tout au lendemain. Ainsi, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de vous partager mon évolution dans ma quête de la « non-procrastination ». Je pense vous partager régulièrement mes « progrès », les articles qui m’ont aidés, ce que j’ai pu apprendre, les méthodes que j’ai découvertes et qui fonctionnent pour moi.

dsc_0242

J’ouvre donc cette nouvelle catégorie d’articles que vous pourrez retrouvez avec dans l’onglet Productivité & Organisation puis Procrastination. Nous pourrons ainsi échanger et nous aider à vaincre la procrastination!

N’hésitez pas à me partager vos petits conseils pour mettre fin à ce fléau !

A très vite !